Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Association Basma pour les enfants handicapés mentaux Les sources Aïn Allah à l’origine d’emplois pour les bénéficiaires du deuxième centre de l’association Basma, Fes, Maroc


Les sources Aïn Allah à l’origine d’emplois pour les bénéficiaires du deuxième centre de l’association Basma, Fes, Maroc

  • Travail et activité : Insertion professionnelle
  • Afrique : Maroc
  • Fiche d'expérience

Par Handiplanet le 26/03/2018

Les sources Aïn Alah attirent de nombreux marocains et étrangers. L'association Basma, disposant d'un large espace, a ouvert un centre d’hébergement pour les visiteurs, donnant du travail aux jeunes adultes sortis du centre d'apprentissage.
  1. L’association Basma et l’ouverture du deuxième centre.

 

L’association Basma a commencé son travail en 2004 dans une appartement au quartier Qu Narjisse à Fés . Elle propose plusieurs activités :

Des activités éducatives : la scolarisation, l’autonomie

Des activités professionnelles : atelier menuiserie, atelier jardinage, atelier cuisine

Des activités sportives .

La population concernée est toute personne en situation de handicap mental ;  trisomie21 et retard mental.

La moyenne d’âge se situe entre 8 ans à 22 ans. Le nombre des bénéficiaires est de 64 personnes

Pendant l'année  2007 l'association Basma est partie  d’autre centre qui se situe au Qu Aladarissa et compte 58 bénéficiaires. Cela fat au total des deux centres, 122 personnes.  

 

Le deuxième centre ouvert par l’association Basma se trouve dans la  Province My Yaakoube. Il est juste à côté à la source  AIN ALLAH , à 14 kilomètres de la ville de Fès. L’eau  de cette source  est  très chaude, d’une température de 30°C. La source d’Ain Allah est extraite par un forage artésien à 1650 mètres de profondeur. L’eau de cette source est sans indication thérapeutique. Elle est destinée soit à l’irrigation, soit pour alimenter  les piscines ouvertes à la baignade populaire. Mais, ce qui caractérise cette source ce sont les activités de gommage et de massage naturel qui s’exercent au sein de ses piscines et de ses baignades.

 

 

  1. Les finalités du Centre Aïn Alllah

 

Le Centre AIN ALLAH a été fondé par la province My Yaakoun dans le cadre  des projets de INDH - Initiative Nationale de Développement Humain - . L’association Basma a signé une convention en 2011  avec la province pour en prendre la responsabilité et le diriger. 

Le Centre a une grand espace; 5 classes, 3 cuisines, un restaurant, un hall, un jardin , et un espace d’hébergement qui n’avait pas été équipé depuis la création.

L’association Basma a souhaité ne pas laisser cette endroit vide mais en assurer l’exploitation pour les formations, les forums et toutes les activités des associations, soit marocaines soit étrangères.    

Pour l’instant, les seuls endroits où les bénéficiaires peuvent travailler, ce sont les ateliers du Centre et aussi l’espace d’hébergement.

Nous pensons pouvoir embaucher à terme 12 personnes ayant un handicap sur cette activité. Notre objectif, c’est d’avoir un emploi stable qui garantit leurs droits. Mais l’insertion professionnelle reste très difficile.

  

 

Le fonctionnement du centre

 

Le bâtiment qui accueille le centre est neuf. Il a été construit en 2011. Nous avons fait beaucoup des travaux concernant l’entrée, le jardin, et même un terrain de football.

Les bénéficiaires rejoignent le centre au moyen d’un transport assuré par l’association.

Le centre d’hébergement est équipé pour l’instant de 23 lits et d’un salon Marocain. Les sanitaires comprennent 12 toilettes et 12 douches avec eau chaude.

Il y a un grand espace réservé à la restauration.

La présence de personnes ayant un handicap n’est pas forcément un obstacle. Ca dépend, au début, de la mentalité des clients. Mais lorsqu’ils se rendent compte qu’ils ont  les meilleurs services, tout le monde est content.

Pour nous faire connaître, Handiplanet c’est le seule site auquel nous avons envoyé l’information.

 

  1. Les moyens que requière le centre ?

 

Sur le plan humain, nous avons une personne qui assure l’accueil. Deux femmes assurent le ménage.

6 personnes ayant un handicap travaillent actuellement sur le centre. Cela fait au total 9 personnes.  

 

Sur le plan financier, l’association a pris en charge l’équipement du centre. Les recettes ne permettent pas encore de financer le coût de fonctionnement

 

 

 

  1. Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?

 

Nous n’avons pas encore atteint les objectifs de départ. Mais nous constatons que nos efforts sont payants. L’initiative de faire des stages hôteliers pour employer les personnes ayant un handicap est positive. Les invités leur font désormais confiance. 

Les employés du centre sont très satisfaits. Ils mettent beaucoup d’eux mêmes dans leur travail. Ils se sentent des personnes positives dans la société, ils ont un rôle dans la vie.

C’est une bonne initiative mais elle demande beaucoup d’efforts et en premier la sensibilisation. Il fait gagner la confiance des invités.

Ensuite il faut organiser des stages hôteliers pour les employés et les personnes handicapées qui travaillent dans l’hébergement 

Le problème est que nous ne sommes encore qu’au début de ce projet. Il n’y a pas beaucoup de monde qui le connait.

Merci au réseau Handiplanet. Grâce à ce site beaucoup des personnes ont connu l’association Basma et ses activités. Merci pour votre intention.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: