Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Message de paix Se sentir acteur dans la société, une des finalités du Centre d'Aide par le travail de Bickfaya, Liban
Pour aller plus loin
Message de paix
  • bikfaya liban bikfaya Liban
  • 04/980347 -mob 03/360162
  • messagedepaix@nullidm.net
  • nehme
  • george.nehme@nullhotmail.com
  • CAT Bickfaya


Se sentir acteur dans la société, une des finalités du Centre d'Aide par le travail de Bickfaya, Liban

  • Inclusion : Aide et compensation
  • Asie : Liban
  • Fiche d'expérience

Par nehme le 06/08/2010

1. Le Contexte

- Le programme se déroule à l’association « message de paix » : une association qui accueille et accompagne des personnes adultes ayant une déficience intellectuelle, et ceci à travers plusieurs programmes d’éducation et de formation professionnelle. Cette dernière s’incarne dans un Centre d’Aide par le Travail (C.A.T.), avec lequel on va partager l’action et les enjeux.
Cette association se situe à Bickfaya, une ville au Mont-Liban, fondée en 1996 et sous la direction de la communauté des « frères missionnaires » depuis 2003. Une communauté formée de personnes laïques engagées dans le travail socio – éducatif et socio – économique dans l’Eglise du Liban.

2. Les finalités du Centre d’Aide par le Travail

- Quand on pense à la personne adulte on pense toujours à sa carrière et au travail qu’il achève. En d’autre terme à son identité professionnelle. C’est pour cela qu’on a réfléchi, et après avoir essayé de mener un programme d’activités adéquates aux jeunes adolescents avec nos adultes à besoins spécifiques, à des activités plus valorisantes et plus rentables et qui touchent toutes leurs dimensions, dont le but est de maintenir l’autonomie financière des personnes adultes atteintes de déficience intellectuelle, n’ayant pas la capacité de travailler ailleurs et d’être rémunérées pour assurer leur développement professionnel et leur autonomie financière. C’est la valeur ajoutée donnée par le travail pour ces personnes qu’on cherche à travers le « Centre d’Aide par le Travail ». L’avenir de ces personnes reste sans clairvoyance et s’avère comme problématique associée à la problématique de l’handicap mental chez nous au Liban (et je pense ailleurs aussi). Nous cherchons donc à atténuer ses conséquences en assurant une bonne formation au travail et une productivité mesurable qui peut donner sens à la vie de ces personnes en besoin de valorisation et de se sentir responsables et productives : acteurs dans la société.

3. La production de bougies décoratives, activité principale du CAT

- Après la réflexion et l’analyse de la réalité, on a pensé au genre du travail qui pourra être adapté aux jeunes et viable (continuité, marché, production en chaine, etc.…).
La production des bougies décoratives était la meilleure idée à choisir : une bougie pour toutes les occasions, événements, décoration des salons, des restaurants, etc. donc un grand marché.
L’idée était de développer les techniques de travail chez les accompagnateurs pour pouvoir former les jeunes à la chaine de travail : au début on a pu produire entre 20 et 30 bougies par jour !
Ensuite, après le développement des compétences et la croissance du marché, notre chiffre de production atteint aujourd’hui 1500 bougies par semaine, faites par 15 personnes qui travaillent de 8 :00 heure jusqu'à 14 :00 heure, et seulement du lundi jusqu'à jeudi.
La phase de formation dure entre 6 et 9 mois pour arriver à préparer une personne adulte atteinte de handicap mental léger ~ moyen, motivée au travail, pour devenir productif et rémunéré.

4. Nos moyens mis en oeuvre

- L’équipe de travail au C.A.T. est composé de :
• Un groupe des jeunes adultes atteintes de handicap mental : 15 personnes (de la préparation des moules jusqu'à la décoration et même la vente).
• Un groupe de formation théorique et pratique : 2 personnes
• Un groupe de marketing : un responsable et une équipe de bénévoles.
• Un groupe de réflexion et de stratégie : conseil administratif
• Les paroisses, les associations et les comités qui nous aident à vendre les bougies.
- Les matériels qui sont à notre disposition sont :
• Un local de 800 m²
• Équipement : tous qu’il faut pour produire et décorer les bougies : moules. Mèches, attaches, Tables, chaises, rubans et autres motifs, etc.…
- Le financement de l’atelier se fait par la vente des bougies par différents moyens : à la porte des églises les dimanches, pour les voitures aux ronds-points, marché (fleuristes, magasins, etc.…), salle d’exposition au centre, commandes pour différentes occasions, etc.…


5. Les enseignements, les difficultés, le bilan,

- le C.A.T. a pu assurer, dans 5 ans, et à 15 personnes adultes à besoins spécifiques intellectuelles un travail continu et rémunéré. La satisfaction a touchée les jeunes avec leurs parents même leur environnement, au moins proche qui a changé le regard aux personnes à besoins spécifiques intellectuelles : d’un regard de pitié à un regard d’estime et d’égalité.
- Par rapport a l’association « message de paix », le C.A.T. lui a donné une identité d’association formatrice au travail spécifique pour des jeunes adultes à besoins spécifiques intellectuelles, surtout dans la production des bougies décoratives.
- Les difficultés qu’on confronte c’est d’assurer un marché stable pour la vente des bougies pour assurer un travail au quotidien pour les jeunes, c’est aussi que la demande augmente de plus de 40% chaque année de la part des parents et des associations pour registrer un porteur d’handicap mental qui a besoin de travailler et d’assurer une rémunération lui permettant de vivre en dignité. C’est ce que nous ne pouvons pas actuellement assurer comme un grand nombre pour un petit atelier.
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: