Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Association Atfali ATFALI ou les vertus de 4 classes intégrées soutenues par une association de parents, Maroc
Pour aller plus loin
Association Atfali
  • siège:Maison des jeunes "Al Amal" cym Rabat BP 3026 El Massira rabat 1100 rabat Maroc
  • 00212661221698
  • grosjean_nat1@nullyahoo.fr
  • grosjean
  • grosjean_nat1@nullyahoo.fr


ATFALI ou les vertus de 4 classes intégrées soutenues par une association de parents, Maroc

  • Généralité
  • Afrique : Maroc
  • Fiche d'expérience

Par grosjean le 05/08/2010

Contexte

L’Association Atfali a ouvert une clis( classe d'intégration scolaire) dans une école publique en 2000(Ecole « Fkih Mohamed El Ghazi ») cym à Rabat.Ses objectifs sont de faciliter l’accès à l’école ordinaire aux enfants en situation de handicap mental léger à modéré,de contribuer à l’amélioration des conditions de vie dans le cadre scolaire,de sensibiliser les familles par une guidance parentale.

L’Association travaille en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale,le Ministère du Développement Social,de la Famille et de la Solidarité,et l’Association « Al Mostaqbal ».
Une convention de partenariat a été signée en 2009 avec l’Académie de Rabat.

Actuellement,elle apporte son soutien à 4 classes :
2 à l’école « Fkih Mohamed el Ghazi »
1 à l’école « Nachia Mohamedia »
1 à l’école « Mokhtar Jazoulite ».

L’Association organise des activités socioculturelles,des fêtes,elle met en lien les professeurs et les familles par des réunions de sensibilisation,,elle organise dans les écoles concernées des séances de guidance parentale qui sont animées par des professionnels.

Elle contribue aussi à l’amélioration du cadre de vie scolaire en effectuant des travaux au niveau des clis,,en mettant à la disposition des élèves du mobilier ,et du matériel pédagogique et de rééducation(kiné) .
D’autre part elle soutient le travail des professeurs en plaçant une aide éducatrice en clis.
Les élèves sont scolarisés les matinées en clis ,l’après-midi ils peuvent accéder à des activités diverses et à des consultations de psychologie,et orthophonie au Centre partenaire « Al Mostaqbal » qui prend en charge les jeunes en situation de handicap de plus de 16 ans.

L’Association travaille en collaboration avec la psychologue de l’Association « Al Mostaqbal » pour l’orientation des élèves vers les clis.Pour que l’élève soit admis dans une classe intégrée,l’Association demande l’avis d’un psychologue ou d’un pédopsychiatre,et d’un médecin. Les enfants hyperactifs ou présentant différents troubles du comportement sont plus difficiles à intégrer,mais on reconnaît qu’ils peuvent changer et évoluer en fréquentant l’école.

Les finalités que nous avons cherché,c’est de développer l’autonomie,la communication,les apprentissages scolaires,l’acquisition de compétences et la socialisation.
Cela passe par la sensibilisation de toutes les personnes(Directeurs d’établissements,professeurs et élèves des classes ordinaires,familles,professionnels ,etc…)qui côtoient ces élèves dans le cadre scolaire et dans la société en général et par la reconnaissance de leurs besoins spécifiques. Le contact et la participation à des activités avec les élèves des classes ordinaires sont très importants,notamment au moment des activités sportives,de la récréation,de l’hymne National,des activités périscolaires,mais aussi en clis où les enfants dits « tuteurs « apportent leur aide aux élèves en situation de handicap en diverses circonstances .Ils se comprennent et se rapprochent.La sensibilisation des autres enfants vis-à –vis du handicap me semble porteuse d’avenir,c’est vécu comme une récompense que de venir dans les classes intégrées.C’est cela l’intégration scolaire .

Les rythmes de scolarité sont différents,les enfants de la classe intégrée travaillent sur 8 h 30-12h 30 alors que les autres sont sur 10 h-12h ou 8h-12 h et l’après-midi 14 h-17 h .

En bilan,nous pensons que ces classes intégrées ou plus précisément de préparation à l’intégration,sont absolument nécessaires mais ne remplacent pas les centres spécialisés qui restent utiles pour les enfants aux besoins spécifiques.La difficulté est celle d’orienter l’enfant vers le bon milieu scolaire,les familles doivent avoir le choix entre les différentes structures.

C’est par le travail d’équipe (association, familles, enseignants, psychologue, médecin,etc..) que l’orientation sera possible. Actuellement,il n’en reste pas moins que nous estimons que l’école constitue un milieu favorable et propice à la socialisation,à l’éducation ,à la communication, et à la stimulation des élèves en situation de handicap,en raison de leur proximité avec les autres enfants.
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: