Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Centre Sésame asbl stages rencontre
Pour aller plus loin
Centre Sésame asbl
  • av de messidor, 16 1180 Bruxelles Belgique
  • 02 344 94 50
  • centre.sesame@nullskynet.be
  • Alexandra Jacobs
  • jacobsalexandra@nullhotmail.com


stages rencontre

  • Vie sociale et quotidienne : Vie personnelle et affective
  • Europe : Belgique
  • Fiche d'expérience

Par Alexandra Jacobs le 20/09/2012

vie affective et sexuelle des personnes handicapées mentales: stages rencontre

Le Centre Sésame est un centre de jour à Bruxelles qui accueille 26 personnes adultes en situation de handicap mental (léger à modéré) et éventuellement des troubles associés (structure psychotique, handicap physique, sensoriel...). Notre projet pédagogique s'articule autour de l'épanouissement, de la participation sociale et de l'intégration sociale des personnes accueillies.Il est réalisé principalement au sein de nos différents ateliers et activités proposés pendant l'année: boulangerie artisanale, ateliers d'art plastique et d'expression scénique variés, activités de sport adapté, ateliers de bien-être, activités d'appui et de consolidation des facultés intellectuelles. Parmi les différents projets menés, il nous tient particulièrement à coeur de donner une place, une reconnaissance et une existence à tout ce qui touche à la vie affective, relationnelle et sexuelle des personnes handicapées. Actuellement, au Sésame, un accompagnement individuel est proposé à ceux qui le souhaitent, ainsi que des groupes de parole mélangeant éducation et discussion sur des sujets variés touchant à la vie affective et sexuelle (par exemple : le désir de parentalité, la pornographie, la puberté...).

Depuis deux ans, lors des stages d'été, nous proposons une semaine « rencontre ». Un groupe mixte est constitué d'environ 6-7 personnes. L'objectif de ces stages est d'offrir des possibilités de rencontre pour les membres du centre qui aimeraient être en contact avec de nouvelles personnes. Certains se plaignent en effet de voir tout le temps les mêmes têtes, en hébergement, au centre de jour et même en vacances. Nous voulions répondre à leur demande, et il nous semblait opportun de rencontrer le public d'institutions accueillant des publics différents (centre de jour, centre d'hébergement, service d'accompagnement...) pour favoriser la diversité des rencontres et la richesse des échanges autour de réelles découvertes. L'idée était d'alterner les moments d'échange plus cadrés avec d'autres plus libres, dans un environnement connu ou à l'extérieur, en accueillant un groupe chez nous, en allant rencontrer un groupe dans leur centre, ou encore lors d'une activité extérieure.

Parmi les activités, nous avons, l'année passée et cette année-ci, commencé la semaine avec un groupe de parole autour de la rencontre et une présentation du programme. Pourquoi se sont-ils inscrits à ce stage ? Certains cherchent à discuter, d'autres à voir de nouvelles personnes, d'autres encore ont l'espoir de se faire des amis et pourquoi pas trouver un amoureux. Dans tous les cas, il s'agit d'aller vers l'autre et d'expérimenter la prise de contact, que ce soit par la parole ou par un autre biais (images, gestes...). Nous avons commencé les stages par des jeux de rôle. «Comment rentrer en contact avec une personne qu'on ne connait pas?», « Comment faire si on veut revoir quelqu'un ? » : deux par deux, les participants explorent quelques pistes. Nous avons également confectionné des cartes d'identité, en suivant l'idée d'une stagiaire d'une autre institution : les participants découpent des images correspondant à ce qu'ils aiment, n'aiment pas, leur chanteur et activité préférés, leur nom, taille, couleur des yeux et des cheveux... autant de pistes pour commencer une discussion.

Nous avons également pu faire l'expérience de « speed-dating » adaptés. Nous avons demandé à chaque membre de notre centre de se placer d'un côté de la table, et à chaque membre d'un autre centre de l'autre côté. Toutes les 10 minutes environ, ils tournaient, de sorte que chaque personne d'une institution a eu l'occasion de parler avec chaque personne de l'autre institution. Les éducateurs aidaient selon les cas à relancer la conversation, utiliser les cartes d'identité ou les images variées disposées sur la table. Lors de ces stages, nous avons également eu l'occasion de visiter des centres de jour et des logements supervisés d'un service d'accompagnement, d'accueillir chez nous différents groupes autour d'activités culinaires (préparation de repas, boulangerie...), artistiques (dessin à quatre mains), musicales (voix, instruments), ludiques (jeux de société, chaise musicale, colin-maillard... mais également Bowling à l'extérieur), ou de parole (sur le thème des rencontres).

Après le premier stage, nous avons régulièrement organisé des sorties avec une autre organisation. Cette année,de nouvelles rencontres ont eu lieu. Deux jeunes hommes ont été boire un verre ensemble il y a quelques jours. Une jeune femme a pris un numéro de téléphone. Les membres de chez nous sont enthousiastes et veulent rester en contact avec différentes personnes, de différentes institutions. D'après nous, ces stages permettent de répondre à une demande de la part de nos membres en termes de rencontre. Ils permettent de donner un coup de frais à leurs relations, en leur présentant de nouvelles personnes. Nous avons essayé de leur faire gagner un peu d'autonomie en leur donnant des outils pour mieux entrer en contact (carte d'identité, banque d'images, jeux de présentation). Ces semaines rencontre servent aussi de levier par rapport à un travail qui se fait dans la durée. Nous sommes en effet attentifs à pouvoir mener ces projets dans le long terme, en continuant d'organiser des activités pendant l'année. Notre équipe met tout en oeuvre pour assurer le suivi de ces prises de contacts, et proposer aux membres le meilleur accompagnement en fonction de leurs désirs et possibilités.

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: