Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Centre Alyssa d'Habilitation et d'Intégration des Handicapés La prise en charge éducative inclusive des enfants ayant un handicap mental ou polyhandicapées, Centre Alyssa, Tunisie
Pour aller plus loin
Centre Alyssa d'Habilitation et d'Intégration des Handicapés
  • 22 rue sadikia khaznadar 2017 Le Bardo Tunisie
  • 21671663208 / 21692834566 / 21626401102
  • mounir.alyssa.ismail@nullgmail.com
  • centre alyssa pour handicapes
  • mounir.alyssa.ismail@nullgmail.com
  • Centre Alyssa d'Habilitation et d'Intİgration des Handicapİs


La prise en charge éducative inclusive des enfants ayant un handicap mental ou polyhandicapées, Centre Alyssa, Tunisie

  • Enfance
  • Afrique : Tunisie
  • Fiche d'expérience

Par centre alyssa pour handicapes le 25/07/2012

Le Centre Alyssa a mis en place un système de discussion et de sensibilisation pour les professionnels de l'école ordinaire, qui accueillent des enfants polyhandicapés ou ayant un trouble autistique.

  1. Le contexte
                  Le Centre Alyssa, qui a ouvert au début de l’année 2010, se situe à Tunis, dans le quartier du Bardo, et accueille 41 enfants autistes et polyhandicapés, y compris ayant un handicap mental ou psychomoteur.
                  Le Centre propose des services de psychologie, thérapie et psychomotricité et intervient selon les étapes suivantes : un entretien avec les parents par un psychologue et un ergothérapeute permet de comprendre le parcours de l’enfant et sa situation. Puis suit une période d’observation, et enfin l’on élabore un projet éducatif individuel (difficultés de l’enfant, manière et délais d’intervention), selon les capacités de l’enfant.
 
                 L’équipe technique est composée d’un psychomotricien, d’un neuropsychologue, d’un psychologue et d’éducateurs, d’un kinésithérapeute et d’un aidant, ainsi qu’un médecin.
                 Chaque jour, le médecin accueille les enfants à partir de 8h jusqu’à 16h30 ; les enfants suivent l’éducation spécialisée, et sont accompagnés par l’équipe à tout moment, même pendant la période de repos (12h à 14h). Le centre est ouvert du lundi au vendredi, même pendant les vacances
                 Chaque semaine, trois réunions internes ont lieu, une avec l’équipe technique, l’autre avec les éducateurs spécialisés, et une réunion avec toute l’équipe du centre Alyssa.
  1. La finalité de l’expérience
                 Au début des années 2000, la Tunisie a lancé un vaste et ambitieux programme d’inclusion scolaire qui devrait aboutir à l’inclusion de tous les enfants ayant un handicap au milieu scolaire ordinaire d’ici à 2015. Depuis 2005, il y a une liste officielle d’écoles qui peuvent accueillir des enfants ayant un handicap.
Quelques écoles seulement sont spécialistes dans l’accueil d’enfants ayant un handicap de ce type ; les spécificités de la capacité d’accueil sont vouent définies et se manifestent par l’infrastructure. Il est nécessaire d’accompagner, en complément, les écoles et leur personnel vers une inclusion véritable en passant des étapes de sensibilisation et de formation aux pratiques et aux attitudes.
 
                 Actuellement, les enfants qui ont un handicap, notamment ceux que le Centre Alyssa accompagne (enfants autistes et polyhandicapés) font face à un problème social : la société n’a pas encore bien compris la question du handicap. Les parents des autres enfants refusent que des enfants ayant un handicap fréquentent les mêmes écoles que leurs propres enfants ; les maîtresses disent qu’elles ne sont pas suffisamment formées et à l’aise avec des classes inclusives.
 
Enfin, il existe un besoin de certains élèves et étudiants (en formation dans le secteur du handicap) qui sont intéressés au sujet du handicap et souhaitent obtenir davantage d’informations.
 
  1. La mise en œuvre, le déroulement
                 Les parents préparent un dossier pour que leurs enfants intègrent le milieu scolaire.
A l’aide des parents et du centre, qui se déplacent à l’école ordinaire, le Centre Alyssa a mis en place un système de rendez-vous permettant des discussions avec les maîtresses ; ainsi, par le dialogue, les acteurs concernés cherchent à identifier les difficultés et à donner les informations nécessaires pour que les équipes éducatives puissent résoudre les problèmes d’intégration des enfants.
 
Le Centre Alyssa a ainsi noué un dialogue avec trois écoles, dont une à Bardo (quartier de Tunis), et une à Ezzouhour.
Il s’agit d’écoles qui sont inscrites sur la liste des écoles spécifiques qui acceptent les enfants ayant un handicap, établie par le Ministère de l’éducation.
Les autres enfants bénéficient également de ce modèle d’école inclusive, et les discussions établies par le biais du Centre Alyssa permettent de rendre plus effective cette inclusion.
 
                 Concrètement, le Centre Alyssa prend rendez-vous avec le directeur de l’école ; s’en suit une discussion qui permet de soulever le problème avec les parents.
Il s’agit donc d’une action sur le long terme de sensibilisation sur la manière de traiter un enfant handicapé, la manière de travailler avec un enfant qui a un handicap.
Les maîtresses sont aussi disponibles pour trouver des solutions avec les enfants et les autres, même dans le cas de l’inclusion d’enfants polyhandicapés.
Pour les élèves et étudiants visant à travailler dans l’éducation, le Centre Alyssa propose également des rencontres à l’école, avec un programme élaboré en fonction des demandes et des intérêts, pour donner des réponses à ces questions.
 
Actuellement, le Centre Réfléchit avec les responsables du ministère pour créer un programme pour les maîtresses ou étudiantes qui le deviendront pour se spécialiser dans le handicap.
 
  1. Les moyens dont vous avez eu besoin ?
  • Sur le plan humain :
Dans le cadre de l’école inclusive, le Directeur du Centre Alyssa ainsi qu’un éducateur se rendent dans les autres écoles également. Une autre personne fait le trajet pour que l’enfant suive une demi-journée au Centre Alyssa et l’autre demi-journée à l’école ordinaire.
  • sur le plan financier :
Depuis les événements politiques de la Révolution en Tunisie, la situation de changement fait que le Centre n’a pas de dons ni de subventions depuis plus d’un an.
Le Centre prend en charge les salariés ; le local est une location. Pour le moment, le Centre fonctionne grâce au bénévolat du personnel en charge du suivi des enfants.
Le travail et l’accompagnement continuent malgré ces circonstances.
 

 

  1. Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?
                 Les objectifs initiaux de cette sensibilisation visant à favoriser l’éducation inclusive ont été atteints en partie : de nombreux enfants autistes ont été intégrés et sont suivis ; dans quelques années, le Centre vise l’augmentation du niveau vers le concours de 6ème, de 9ème ou même le BAC.
Pour l’instant, il y a évidemment encore certains problèmes d’intégration.
 
                 La majorité des parents sont satisfaits de leurs enfants ; pour certains enfants autistes, l’inclusion est un travail de long terme, et l’évaluation ou la différence significative s’observe après beaucoup d’années.
Les parents s’étonnent parfois du peu de progrès parce qu’ils n’ont pas eux-mêmes les outils nécessaires et les connaissances permettant de comprendre les possibilités de leurs enfants et la manière dont ils peuvent s’intégrer au milieu scolaire. Le Centre explique aux parents et les sensibilise à ces difficultés et aux orientations possibles.
 
                 Pour envisager l’avenir et le suivi du parcours des enfants, le Centre Alyssa essaye de trouver des ateliers et des voies d’insertion professionnelle pour les enfants plus âgés ; ceci correspond à un besoins de dons (financements), notamment pour les enfants qui ne sont pas encore dans l’école ordinaire (formation dans le centre, métier convenable et adapté au handicap de l’enfant…).
 
Les conseils du Centre Alyssa pour mener un projet de ce type :
Ce n’est pas un travail, c’est un destin ; ce n’est pas un travail pour lequel vous obtiendrez des résultats sur le moment, mais la satisfaction vient avec le temps.
Ce travail de sensibilisation est difficile et nécessite beaucoup de patience, mais au final c’est beaucoup de plaisir que de voir ces enfants évoluer dans un parcours de vie qui leur convient et où ils peuvent s’épanouir avec les autres enfants de leur âge.

Ismail Mounir
Directeur du Centre Alyssa
22 RUE SADIKIA KHAZNADAR
2017 LE BARDO - TUNIS (TUNISIE)
TEL : +21671663208 / +21692834566 / +21626401102
EMAIL : mounir.alyssa.ismail (a) gmail.com
Langue d'origine : Français
Nabli Ahmed
24/06/2013 17:56
Un article intéressant!
Merci du partage.

Nabli Ahmed
Responsable Technique : P'tits Pirates
oum abdillah
25/09/2013 16:14
voila je sais pas si cest ici quil fau que je pause ma question ou pas mais je prevois d'abiter tunis ( manouba) et je cherche une ecole pour inscrire ma fille trisomique 21 avec une aide asistante de vie scolaire ou puis je trouver ?
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: