Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER L'art permet de dévoiler les richesses des personnes accueillies à l'Alliance à Verrières le Buisson, France
Pour aller plus loin
FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER
  • 17 rue de l'Egalité 92290 CHATENAY-MALABRY France
  • 01 46 29 59 00
  • contact@nullamisdelatelier.org
  • pavie
  • natpavie29@nullgmail.com
  • foyer l'Alliance


L'art permet de dévoiler les richesses des personnes accueillies à l'Alliance à Verrières le Buisson, France

  • Vie sociale et quotidienne : Culture
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par pavie le 06/08/2010

Avant d’être porteur d’un handicap l’artiste est une personne unique, l’atelier d’art plastique du foyer de vie l’Alliance à Verrières le Buisson, cherche à révéler les richesses, les potentialités personnelles.

L’environnement de l’atelier Arts Plastiques
Le foyer de vie l’Alliance est situé à Verrières le Buisson, commune située dans le nord de l’Essonne. Ce foyer ouvert depuis 1996 accueille 41 personnes en situation de handicap mental. L’agrément permet d’accueillir des personnes à partir de 20 ans, la moyenne d’âge est de 45 ans. Onze sont externes et rentrent dans leur famille le soir . Le foyer l’Alliance est ouvert toute l’année. L’équipe est composée d’une directrice, deux chefs de service, d’éducateurs, d’agents de service entretien.
De nombreuses activités sont organisées au quotidien avec pour objectif de développer et maintenir les acquis des personnes : équithérapie, piscine, esthétique, contes, chants, théâtre, danse, ..
L’ atelier arts plastiques a lieu tous les lundi matin de 10h à 12h.


Fragiles mais capables de beaucoup

Avant d’être handicapé, l’artiste est une personne unique, avec des potentialités, des richesses et comme tous, des difficultés.
La révélation des personnalités est un des buts de cet atelier, aider la personne dans son apprentissage en la respectant et en suscitant son unicité. Lui permettre d’être fier de sa réalisation, favoriser un dépassement d’elle-même, de découvrir des techniques, mais aussi des capacités nouvelles.
L’atelier arts plastique n’est pas un atelier d’expression libre, ou standardisé, l’artiste même fragile est capable de beaucoup, mon exigence rassurante, encourageante cherche à susciter leurs potentialités non révélées. Je cherche à m’adapter au mieux de leurs possibilités pour leur permettre de les développer.


Un atelier au service de la personne

Les séances de l’atelier Arts Plastique se déroulent dans une grande salle lumineuse. Cette salle a plusieurs fonctions, elle est ouverte à divers groupes. L’atelier se déroule le lundi matin au retour du week-end, c’est un moment particulier. Un temps d’accueil de chacun, d’installation en un lieu déterminé, spacieux est nécessaire pour commencer l’atelier. Nous travaillons souvent sur une très grande table, je veille à ce que chacun soit rassuré, sécurisé dans son espace. .
Des résidents sont présents depuis plusieurs années, d’autres sont nouveaux. Je prends un temps d’observation relativement important de 6 mois à 1 an pour chaque personne. A l’arrivée dans l’atelier, le résident choisit ses modèles, matériaux, peinture, crayons, pastel, il réalise lui-même son tableau, je l’accompagne pour qu’il soit fier de son œuvre. Chaque personne a son identité propre, ce temps d’observation me permet de la déceler et ensuite de la susciter.
Les travaux de peinture en cours sont distribués ainsi que le matériel nécessaire : pinceaux, peinture, fusain, crayons.. Pour les réalisations individuelles chaque personne choisit le modèle qu’elle souhaite peindre, elle en fait le dessin, le peint. Mon rôle est de les accompagner dans la réalisation de leur peinture et d’aboutir à un tableau valorisant. Des personnes avec des troubles autistiques ont pu trouver dans l’atelier un lieu d’expression de leurs capacités, de leurs richesses intérieures souvent demeurées cachées.

Depuis septembre 2008, suite à l’exposition du peintre italien du 16ème siècle Giuseppe Arcimboldo, nous travaillons ensemble sur deux grandes fresques, le Printemps et le Palatin, chacune étant de 2 mètres sur 1m 50. L’un des portraits est de face, l’autre de profil.
Notre premier travail a été de collecter à partir de différents catalogues une bibliothèque d’images composée d’éléments végétaux. Les bustes de ces deux personnages sont réalisés à partir de fleurs, de fruits variés. Une année a été nécessaire à la constitution de cette bibliothèque d’images. Les différents éléments ont été découpés. Nous avons peint le support bois en blanc. La silhouette du visage a été dessinée. Puis le collage des différents fruits, légumes, fleurs est fait. Les éléments sont ensuite reliés au pinceau, au crayon.
Dans l’atelier chacun a une tâche précise adaptée à ses capacités, toutefois, si en cours de séance la personne se trouve en difficulté, une autre tâche lui est proposée.
Le calme, le partage, le respect facilitent le travail de chacun, ces attitudes sont indispensables.


Des moyens pour y parvenir

Humain, pour un groupe de 6 à 7 personnes, nous sommes deux, une bénévole, deux éducatrices se relaient toutes les trois semaines environ, j’accueille aussi souvent des bénévoles.
J’ai fait 2 ans de Beaux-arts en province puis 3 années d’arts appliqués spécialisés Design-textile.

Technique, matériel : un matériel adapté de la peinture, pinceaux, crayons, pastels, papier, des chevalets sont à disposition. …


Goûter la sérénité d’une œuvre accomplie

Nous avons du bonheur à nous retrouver malgré l’exigence de l’atelier, les résidents sont heureux. Souvent le lundi matin, retour de week-end, est un moment difficile, en fin d’atelier chacun repart avec du dynamisme, apaisé. Chacun reçoit un plus par l’atelier, un plus d’identité et ceci est vrai pour la peintre également.
Les artistes évoluent. Une personne dans l’atelier, ne parvenait pas relier les différents éléments de son tableau, maintenant elle n’est plus dans la superposition mais elle établit les liens. Des sensibilités se manifestent, des artistes par leur peinture révèlent leurs préoccupations, la naissance d’une nièce par exemple. Une personne fragile, cyclothymique, angoissée, parvient après plusieurs années à demeurer présente à son tableau.
L’atelier n’est pas un atelier thérapeutique, mais de par sa nature s’appuyant sur la création personnelle, il touche au plus profond de la personne. Ceci demande un grand respect de chaque personne, une attention à ce qui peut troubler, d’allier humanité et fermeté.
La posture intérieure du peintre est importante, être bien au clair avec les objectifs fixés à l’atelier. Le travail avec l’équipe éducative est alors important, c’est elle qui peut alors prendre le relais.
Nous avons la possibilité d’utiliser une salle municipale Le Colombier comme lieu d’exposition. Elles ont lieu chaque année, en 2007, nous avons exposé une rétrospective des 10 années écoulées soit une centaine d’œuvres. Aux expositions, un vernissage est organisé avec un buffet, les parents, les familles sont invités, c’est un temps d’ouverture sur la ville auquel souvent participe Monsieur le Maire, ces moments sont des temps forts pour les artistes. Par l’exposition de leurs œuvres mises en valeur, c’est une reconnaissance d’eux-mêmes, une révélation de leur identité au monde qui se fait.

Nous rencontrons bien entendu des difficultés dans l’animation de cet atelier. Elles sont liées au temps imparti, la durée de deux heures est très courte et parfois la mise en route du lundi matin est longue. Il nous faut aussi veiller aux œuvres, en prendre soin les ranger.
Les pathologies des artistes évoluent, l’expression d’une richesse intérieure permise par l’atelier n’a plus le même attrait pour la personne. Certains artistes demandent une attention toute personnelle qu’il est parfois difficile d’accorder.
Nous souhaiterions visiter davantage d’expositions, parfois nous l’organisons sur une journée en été.
En plus de dix années d’atelier arts graphiques, le bilan est très positif, l’atelier, malgré sa courte durée, a toute sa place dans les activités du foyer. L’atelier percussions de l’Alliance nous a récemment fait appel en vue de peindre des instruments de musique conçus maison. Ce lien avec un autre atelier donne encore davantage vie.
Chaque peintre anime son atelier de manière personnelle et adaptée aux artistes présents. Les reproductions à l’identique ne peuvent se faire, mais l’artiste même fragile est capable de beaucoup, susciter sa création lui permet de prendre davantage sa place dans son groupe de vie, dans sa famille dans la société.
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: