Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Espoir 54 Le service Bénévoles Intérim
Pour aller plus loin
Espoir 54
  • 6 rue du général Chevert 54000 Nancy France
  • 03.83.85.01.01
  • pauline.simon@nullespoir54.org
  • pauline simon
  • pauline.simon@nullespoir54.org


Le service Bénévoles Intérim

  • Travail et activité : Intégration en entreprise
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par pauline simon le 14/06/2012

ESPOIR 54 AU SERVICE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE:

Espoir 54 est une association nancéenne qui a pour vocation d'accompagner et de soutenir les personnes en situation de handicap psychique et bénéficiaires de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Pour ce faire, elle propose à toute personne adulte en souffrance psychique en Meurthe-et-Moselle un lieu d'accueil, d'écoute et d'échange en tenant compte de ses pathologies, ses aptitudes, et surtout, ses désirs. Créée en 1998, Espoir 54 compte aujourd'hui deux services d'accompagnement à la vie sociale, deux services d'insertion professionnelle en milieu ouvert, un service formation et parraine trois groupes d'entraide mutuelle. C'est au sein du SAVS de Nancy qu'est né le projet « Bénévoles Intérim ».

COMMENT ALLIER DIFFICULTÉS PSYCHIQUES ET BESOIN D'UTILITÉ SOCIALE:

Beaucoup des personnes que nous accompagnons à Espoir 54 ne peuvent plus travailler. La maladie psychique et ses diverses caractéristiques telles que la fluctuation de la maladie, le stress engendré par les responsabilités, les troubles de la concentration, la prise de traitements lourds…sont autant de freins qui peuvent empêcher une personne d'exercer une activité professionnelle.Or, certaines personnes ressentent un grand besoin d'utilité sociale et souhaitent s'inscrire dans une activité bénévole. Malgré des compétences certaines, ces démarches se soldent souvent par un échec car elles rencontrent les mêmes difficultés qu'en milieu de travail (engagement dans la durée, peur des responsabilités, difficulté dans le rapport à l'autre…).Je me suis alors posée la question suivante : « Comment concilier les difficultés psychiques et le besoin d'utilité sociale » ? Le service Bénévoles Intérim est alors devenu une évidence.

COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE:

Je reçois la personne en entretien pour faire le point sur sa demande, sur ses compétences et ses disponibilités. Nous évoquons ensemble la notion d'engagement, car il est important que la personne comprenne qu'elle n'est en aucun cas obligée d'accepter une mission. Prendre en compte ses difficultés et prendre soin de soi fait partie de la notion d'engagement du service bénévoles intérim. La personne remplit et signe une fiche de liaison qui symbolise son entrée dans le service et confirme son engagement à rejoindre le groupe de bénévoles. Les partenaires (Conseil général, mairies, associations locales, partenaires culturels…) m'envoient un mail ou m'appellent pour me faire part de leurs besoins et je fais le lien avec les bénévoles à qui je communique le nom de la personne qui les accueillera sur place, les lieux et horaires de la mission. Pour renforcer le sentiment d'appartenance à un groupe, nous organisons un repas par trimestre ou nous mangeons ensemble. C'est l'occasion de faire le point sur les différentes missions mais également de lire les mails et courriers de remerciements.

UN PROFESSIONNEL, DU TEMPS ET BEAUCOUP DE CONFIANCE:

Je n'ai eu besoin d'aucuns moyens financiers pour monter ce projet si ce n'est 30 € trimestriels pour l'organisation des repas entre bénévoles. J'ai consacré beaucoup de temps au départ pour rencontrer les partenaires et faire connaitre le service bénévoles Intérim (rédaction de courriers, rencontres inter-partenariales…) mais le bouche à oreille a très vite fonctionné.Ce projet nécessite l'implication d'un professionnel référent qui centralise les demandes des partenaires pour faire le lien avec les bénévoles et doit être attentif à l'évaluation de chaque action. Il doit également soutenir la dynamique du réseau de partenaires et être attentif aux différentes actions mises en place sur le secteur pour y proposer le soutien du service 'bénévoles intérim'.Enfin, il faut surtout faire confiance aux personnes engagées dans le service, croire en leurs compétences et rassurer les partenaires qui peuvent parfois avoir une appréhension lorsqu'on évoque un handicap psychique.

BILAN APRÈS 1 AN DE FONCTIONNEMENT :

12 personnes font aujourd'hui partie du service « bénévoles interim » et ont pu participer à une trentaine d'actions (distribution de tracts, aide à l'élaboration et au service de buffets, déménagements, installation de stands, accueil de publics, …).Les personnes ont à chaque fois respecté leurs engagements et n'ont pas hésité à refuser une mission. Je n'ai reçu que des retours positifs des partenaires et ai été plus d'une fois surprise des efforts fournis par les adhérents dans le cadre du bénévolat (tenue vestimentaire et présentation, communication, ponctualité…). Pour conclure je dirais que le service « bénévoles intérim » permet de :• Valoriser les compétences des personnes tout en répondant à un besoin d'utilité sociale• Inclure les usagers dans la construction et la dynamisation du réseau de partenaires de notre association• Destigmatiser le handicap psychique de façon indirecte. En effet les partenaires sont souvent surpris de « la normalité » et des compétences des personnes que nous envoyons sur les différentes missions.• Reprendre confiance en soi et en ses compétences pour envisager un retour à l'emploi

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Aurore
19/07/2013 22:12
Bonjour!!

Bravo pour cette initiative!
Je vous ai envoyé un message privé.

A bientôt j'espère

Aurore

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: