Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Le Centre du Flores Le parcours de Jérémie : comment une organisation en réseau et des dispositifs de concertation favorisent l’inclusion scolaire, Saint-Jérôme, Québec (Canada)
Pour aller plus loin
Le Centre du Flores
  • 500, boul. des Laurentides. bureau 252 J7Z 4M2 Saint Jérôme Canada
  • +1 450 569-2970
  • centreduflores@nullssss.gouv.qc.ca
  • sylvie Bourguigon
  • Sylvie_Bourguignon@nullssss.gouv.qc.ca


Le parcours de Jérémie : comment une organisation en réseau et des dispositifs de concertation favorisent l’inclusion scolaire, Saint-Jérôme, Québec (Canada)

  • Inclusion : Accessibilité
  • Amérique du Nord : Canada
  • Fiche d'expérience

Par sylvie Bourguigon le 24/03/2014

Est présentée ici une situation d’inclusion scolaire dont plusieurs partenaires intersectoriels ont travaillé en collaboration afin de réaliser le souhait d’un jeune présentant un trouble du spectre de l’autisme.

Le Centre du Flores

 Le Centre du Florès est un établissement du réseau de la santé et des services sociaux situé dans la région des Laurentides, au Québec. Il offre des services spécialisés d’adaptation et de réadaptation aux enfants, adolescents et adultes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA), dans différents contextes d’intégration comme le résidentiel, le travail et le communautaire. En 2014, cet établissement offre des services à près de 1 800 personnes. De ce nombre, environ 5 % présentent un trouble grave de comportement.

Services de 1ère et de 2ème ligne

Au Québec, deux principes fondamentaux marquent de façon globale la planification des services à l’égard des personnes vulnérables : la responsabilité populationnelle et la hiérarchisation des services. À cet effet, les Centres de santé et de services sociaux (CSSS) offrent des services de 1re ligne. Ces services spécifiques servent principalement à soutenir les personnes avec une DI ou un TSA qui nécessitent un soutien minimal ou modéré pour répondre à leurs besoins. Tandis que les services de 2e ligne offerts par les Centres de réadaptation(CRDITED) comme le Centre du Florès, sont des services spécialisés. Ces services visent à soutenir les personnes dont la réponse aux besoins est complexe. Les services de 1ere et 2e ligne sont offerts de façon concertée afin de permettre une réponse optimale aux besoins de la personne et ses proches en favorisant une continuité de services. Ces services sont déployés dans un contexte de réseau local de services qui inclut les partenaires intersectoriels comme le scolaire.

Le parcours de Jéremy

Voici une situation d’inclusion scolaire dont plusieurs partenaires intersectoriels ont travaillé en collaboration afin de réaliser le souhait d’un jeune présentant un trouble du spectre de l’autisme. Jérémie était suivi par plusieurs partenaires dans le réseau de la santé et des services sociaux et avait eu un cheminement scolaire difficile. Il avait dû fréquenter une classe en adaptation scolaire suite à des problèmes de comportement. Suite à des progrès comportementaux, il a pu intégrer avec succès une classe régulière avec le soutien de l’éducateur de l’école. Il souhaitait poursuivre l’année suivante à la même école, mais cela a été impossible puisqu’il était maintenant trop âgé pour fréquenter l’école de niveau primaire.

Le souhait de Jérémie était de terminer sa dernière année du primaire à la même école afin d’intégrer le régulier au secondaire l’année suivante. Il craignait de ne pas pouvoir obtenir son diplôme d’études secondaire s’il restait dans le secteur de l’adaptation scolaire. Malgré ses demandes et celles de la famille , Jérémie a été orienté au secondaire dans une classe de retard académique pour le mois de septembre. Durant cette année scolaire, Jérémy a vécu différents problèmes d’adaptation et de l’intimidation, qui a malheureusement beaucoup affecté le jeune. Il ne voulait simplement plus fréquenter l’école et les comportements d’agressivité sont réapparus. L’éducatrice du CRDITED a travaillé en collaboration avec la mère et Jérémy, l’équipe de la pédopsychiatrie du CSSS , dont le travailleur social et le pédopsychiatre et la conseillère pédagogique de la commission scolaire afin de convenir des besoins et des services requis . En rencontre de plan de service individualisé (PSI), tous s’entendent pour que le jeune change d’école et de type de classe.

En janvier, il continue sa scolarisation, mais n’aime pas le type de classe, il ne se sent pas à la place. Il ne veut pas y retourner et commence à manifester des comportements agressifs à l’école et à la maison. La mère interpelle l’éducatrice au Centre du Florès. En travail interdisciplinaire, le pédopsychiatre, la travailleuse sociale, la conseillère pédagogique, l’intervenante du CRDI et la mère acceptent qu’il fréquente l’école 3 jours par semaine et la mère s’engage à avoir un professeur privé à la maison. Il est convenu par tous que si Jérémie réussit son année scolaire, il serait préférable pour lui qu’il intègre le secondaire au régulier l’année prochaine. Jérémie accepte cette orientation. Il travaille en collaboration avec l’éducatrice du CRDITED au niveau de la gestion de la colère et le comportement à adopter s’il souhaite intégrer le régulier. L’intervenante travaille également en collaboration avec le personnel scolaire afin de les outiller. En juin, il termine avec succès son année scolaire. En collaboration avec la commission scolaire, Jérémie s’inscrit au programme Hockey mais ne bénéficera d’aucun support supplémentaire.

Enseignements , évaluation

Jérémie réussit ses deux objectifs, soit; réussir son année scolaire et intégrer le secondaire en classe régulière et en plus, dans un programme Hockey qui était un de ses plus grands désirs. Les facteurs de réussite de son intégration à l’école secondaire régulière résultent du travail intersectoriel où chaque établissement a travaillé de concert en ayant le même objectif; la personne était au cœur des interventions, et ce toujours en lien avec la famille. Jérémie et sa famille sont plus que satisfaits du soutien du CRDITED le Centre du Florès. L’intégration est réussie au régulier. Pour l’intervenante, cette situation renforce son idée de toujours respecter les besoins et les souhaits du client et de ne jamais sous-estimer leur capacité. En terminant, savez-vous que Jérémie ne nécessite plus de service du Centre du Florès… il n’a besoin qu’un soutien minimal de la part du CSSS (1ière ligne)!

Tiffany Brown

Éducatrice spécialisée au Centre du Florès.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: