Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Handicapés et auto-emploi à Douala au Cameroun


Handicapés et auto-emploi à Douala au Cameroun

  • Travail et activité : Travail adapté
  • Afrique : Cameroun
  • Fiche d'expérience

Par Handiplanet le 05/08/2010

MOTIVATION DU PROJET



Après mes études arrêtées en classe de terminale, je ne trouve pas d’emploi, je me lance dans une activité informelle. Je suis alors disquaire : je vends de Cassettes, CD et fais des animations des fêtes (mariages, anniversaires etc) pendant 5 ans.



Avec les problèmes de piraterie que combattait la SOCINADA (Société de Droit d’Auteur), je ferme mon Kiosque et 6 mois plutard, je rencontre un contemporain dans le besoin hospitalité, je la lui accorde pour 3 mois à son départ il m’offre des cartes et je trouve bon d’aller les vendre à l’aéroport de ma ville ; ça se passe bien et je décide d’apprendre à peindre en imitant les œuvre de mon ami, et me voilà artiste.



Je suis alors vendeur à la sauvette de mes œuvres à l’Aéroport International de Douala au Cameroun, puisque jusqu’à présent je n’ai pas de boutique.



Ce pendant je suis très apprécié et bien encouragé par le millions de voyageurs qui foulent le sol camerounais et par des camerounais qui passent par là.



C’est alors que je pense à mes frères handicapés qui mendient le long des carrefour. Je pense également à ceux qui sont aller à l’école mais ne trouvent pas du boulot à cause de leur handicapes.



Avec ma situation qui est une expérience, je réalise que la meilleur façons pour une personne handicapée de se prendre en charge est d’opter pour l’auto-emploi. C’est ainsi que je crée le mouvement Action Promotionnelle et Artistique pour la Libre Entreprise (APALE), qui devient plutard Action promotionnelle et Artistique pour le Développement (APAD) pour des raisons de légalisation du Statut d’association.



Donc au sein de cette association, on retrouve des personnes handicapées entreprenantes telle que : des artistes plasticiens modélistes, cordonniers etc...) ; qui mettent leurs savoir-faire au service des autres personnes handicapées ; des formations aux petits métiers afin de lutter contre la pauvreté et le chômage pour une intégration socioprofessionnelle assurée.



Ceci nécessite un financement important.

Langue d'origine : Français
nsangou Soulé
02/05/2013 13:21
Bravo et bon courage dans vos entreprises. Je suis Président d'une association des personnes Handicapées à Douala Synergie des handicapés du Cameroun(SHC). Peux-tu m'envoyer ton contact pour une rencontre? le mien: synhand@yahoo.fr/ Nsangou soulé sur facebook
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: