Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil ARAPH Association de Recherche et d’Action en faveur des Personnes Handicapées Des femmes et des hommes, un programme d’éducation affective, relationnelle et sexuelle destiné aux personnes déficientes mentales, asbl ARAPH, Belgique
Pour aller plus loin
ARAPH Association de Recherche et d’Action en faveur des Personnes Handicapées
  • rue du Lombard, 8 5000 Namur Belgique
  • 081 / 84 02 10
  • contact@nullaraph.be
  • Véronique Jacques
  • veronique.jacques@nullaraph.be


Des femmes et des hommes, un programme d’éducation affective, relationnelle et sexuelle destiné aux personnes déficientes mentales, asbl ARAPH, Belgique

  • Vie sociale et quotidienne : Vie personnelle et affective
  • Europe : Belgique
  • Fiche d'expérience

Par Véronique Jacques le 28/12/2016

La première version de ce programme éducatif a vu le jour en 2000. Elle était issue des activités de recherche et de formation qui ont été menées pendant de nombreuses années au sein du Département de Psychologie de l’Université de Namur. Aujourd’hui, cette nouvelle édition est portée uniquement par le Centre Handicap & Santé de l’asbl Araph (Association de Recherche et d’Action en faveur des Personnes Handicapées).

 

  1. Le contexte

 

La première version de ce programme éducatif a vu le jour en 2000. Elle était issue des activités de recherche et de formation qui ont été menées pendant de nombreuses années au sein du Département de Psychologie de l’Université de Namur.

Aujourd’hui, cette nouvelle édition est portée uniquement par le Centre Handicap & Santé de l’asbl Araph (Association de Recherche et d’Action en faveur des Personnes Handicapées).

Le Centre Handicap & Santé a pour objectif de promouvoir la santé des personnes en situation de handicap. Pour ce faire,  il développe des actions autour de différentes thématiques dont, par exemple, la promotion d’une alimentation saine et de l’activité physique, l’accessibilité aux soins de santé et la vie affective, relationnelle et sexuelle. Et ceci, par la création d’outils pédagogiques, la formation des professionnels, et la sensibilisation du grand public. Ainsi, le Centre Handicap & Santé a notamment réalisé un outil sur la parentalité des personnes déficientes mentales, d’autres sur la vie affective, relationnelle et sexuelle des personnes présentant un handicap moteur spécifique (lésion médullaire, infirmité motrice cérébrale, maladie neuromusculaire).

C’est dans ce cadre, et au vu du vif intérêt porté encore actuellement par les professionnels belges mais aussi étrangers (français, suisses, …) à l’égard de la première version du programme éducatif « Des femmes et des hommes », que l’équipe du Centre Handicap & Santé a souhaité se pencher sur sa réactualisation.

 

  1. La finalité du programme

 

La première édition de ce programme a connu un grand succès. Cela s’explique, entre autres, par le fait qu’il n’existe de nos jours, que très peu d’outils qui s’adressent aux professionnels qui souhaitent mettre en place des animations autour de la vie affective, relationnelle et sexuelle avec un public ayant une déficience mentale. Or, les demandes sur le terrain sont bel et bien toujours présentes et les professionnels se sentent parfois désarmés face à certaines situations ou questions, bien que de plus en plus de services réfléchissent en équipe afin de tenir compte au mieux de cet aspect de la vie des personnes qu’ils accompagnent au quotidien.

Nous avons donc souhaité interroger les professionnels qui utilisaient la première édition du programme « Des Femmes et des hommes » pour connaitre quels sont, selon eux, les limites du programme, les difficultés rencontrées pour la mise en œuvre des animations, les changements ou non constatés chez les personnes déficientes mentales qui ont suivi les animations, les évolutions du programme qu’ils aimeraient voir apparaitre,…

L’analyse des 84 questionnaires récoltés a permis d’orienter le travail de renouvellement du programme.

 

  1. La mise en œuvre, le déroulement

 

L’outil Des femmes et des hommes est un programme d’éducation affective, relationnelle et sexuelle destiné de façon prioritaire aux adolescents et aux adultes présentant une déficience intellectuelle.

Il vise à développer leurs capacités dans le domaine des émotions, des relations, du corps, de la sexualité. Il a pour objectif de les accompagner, de soutenir leur évolution, de les aider à s’assumer, à leur donner des moyens leur permettant de mieux vivre avec eux-mêmes, avec les autres, de mieux habiter leur corps, et enfin, de mieux connaître et gérer leur sexualité

 

Conçu sous la forme d’une mallette pédagogique, il permet aux professionnels (psychologues, sexologues, assistants sociaux, médecins, infirmiers, enseignants, éducateurs, etc.) de mettre en place des animations visant à accompagner les personnes dans leur épanouissement relationnel, amoureux et sexuel.

Le programme contient :

• un livret d’introduction reprenant les bases éthiques et les modalités de mise en œuvre du programme ;

• sept livrets d’animation comprenant 250 activités pédagogiques autour des thèmes suivants :

o Pour commencer …

o Ma vie affective

o Mon corps

o Mes relations

o Ma sexualité

o Ma santé sexuelle

o La loi

• un dossier de plus de 150 images en couleur ;

• des outils complémentaires accessibles en ligne tels que des dossiers photos et des idées d’animations à partir d’applications numériques. Le site internet www.haxy.be propose également un accès aux anciennes séquences vidéo qui doivent encore être renouvelées ainsi qu’aux anciens dessins en noir et blanc.

 

Il est à noter que tous les axes ne doivent pas être nécessairement abordés et qu’il n’y a pas d’ordre à respecter. Selon les connaissances préalables du groupe de participants, il est possible de proposer dès le départ, des activités de l’axe 5 par exemple (« ma sexualité ») même si le plus souvent, il est préférable d’aborder au préalable tout ce qui concerne les émotions, le corps humain et la relation à l’autre, notamment. Selon les spécificités du groupe, leurs capacités mais aussi leurs limites, le cheminement sera donc différent et nécessitera un laps de temps plus ou moins long. La fréquence à laquelle auront lieu les animations sera déterminée par l’animateur mais il est toutefois conseillé de veiller à ne pas trop les espacer dans le temps et d’effectuer un rappel du contenu de l’animation précédente en début de chaque nouvelle animation.  Pour chacune des 250 animations, une liste reprenant le matériel nécessaire est proposé. Bien entendu, l’animateur est tout à fait libre d’apporter des modifications à l’animation proposée en tenant compte de la taille du groupe, de l’âge des participants, du type de handicaps, etc.

La nouvelle édition de 2016 aborde quelques nouvelles thématiques, notamment les dangers liés à Internet et aux réseaux sociaux, l’assistance sexuelle et les droits des personnes en situation de handicap ;

Enfin, nous avons été attentifs à proposer, dans la mesure du possible, une version simplifiée de certaines animations afin que les personnes qui n’ont pas accès au langage puissent tout de même participer à l’activité.

 

  1. Qui peut le mettre en œuvre et l’animer  et avec qui, avec quoi?

 

Ce programme s’adresse aux professionnels (psychologues, éducateurs, infirmières scolaires, etc.) intéressés par la mise en place d’animations sur des thématiques liées à la vie affective, relationnelle et sexuelle. Certains modules pourraient, éventuellement, être utilisés par les parents avec leur enfant devenu adolescent (e ) ou adulte. Toutefois, pour diverses raisons, il est préférable qu’ils passent le relais à des professionnels pour aborder diverses thématiques comme par exemple l’intimité ou la sexualité.

Nous conseillons aux professionnels de prendre connaissance, au préalable, du livret d’introduction intitulé « Avant d’entamer le programme ». En effet, il aborde une série de prérequis et de considérations importants. Ainsi, par exemple, il permet d’orienter la réflexion de l’animateur quant au choix des participants et à leur nombre, à la mixité ou non au sein du groupe, à la fréquence des animations, au fait d’animer seul ou à deux, etc.

Une fois que l’animateur se sent prêt, les animations, à proprement parler peuvent débuter. Pour les professionnels qui en font la demande, le Centre Handicap & Santé peut présenter le programme de manière plus détaillée.

L’outil pédagogique peut être à la fois emprunté et acheté. Il est vendu au prix de 200 euros. Il est possible de passer commande auprès des Presses Universitaires de Namur (www.pun.be). Pour la France, il peut être commandé auprès de la librairie Wallonie-Bruxelles à Paris (www.librairiewb.com).

En Belgique, l’outil peut être emprunté auprès du Centre de Ressource Handicap & Sexualités (CRHS) (http://www.doc.handicaps-sexualites.be/), auprès d’un Centre Local de Promotion de la Santé (CLPS), ou encore au centre de documentation de l’AVIQ (https://documentation.awiph.be/).

En France, l’outil est disponible par exemple au Crips Ile-de-France et à l’IREPS Ile-de-France.

 

  1. Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?

 

Etant donné sa sortie récente, nous n’avons pas encore eu de retours de la part de professionnels qui ont fait l’acquisition de l’outil. Par contre, les retours que nous avons de la première édition sont très positifs.

 
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: